Esprit positif ou positivisme béat ? Où est la limite ? www.epm-editions.com

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Nourrir son esprit de croyances saines, positives et harmonieuses est une des clés du bien-être et de la réussite, mais être constructif ne veut pas dire faire du positivisme béat. Le positivisme béat consistant à se persuader que tout va bien, alors que, dans la réalité, il y a des obstacles, des difficultés que l’on refuse de voir et de prendre en compte.

Si, par exemple, lorsqu’une difficulté se présente à vous, vous vous dites : « tout va très bien, je suis le meilleur, rien ne peut m’anéantir », vous courez le risque neuf fois sur dix que votre problème ne s’arrange pas du tout. Pourquoi ? Parce que tout simplement vous vous êtes voilé la face, parce que vous avez écarté d’emblée votre difficulté sans la moindre analyse. Vous n’avez pas pris la mesure de votre problème.

Etre positif ne doit donc pas vous conduire à nier la réalité, à vous empêcher de l’évaluer, bien contraire. Alors comment être positif tout en restant réaliste ? Il s’agit de cultiver un positivisme constitué de foi en l’avenir, de confiance en votre transformation, en vos progrès. Pour cela, il est souhaitable d’orienter ses pensées d’une façon particulière. EN SAVOIR PLUS (http://www.epm-editions.com/extrait-vivez-positif.php)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »